Le permis à 1 € par jour

Afin d'aider les jeunes à financer leur permis de conduire, l'État a lancé le concept du permis à 1 € par jour lors de la réforme de 2009.

Qu'est-ce que c'est ?

Le permis à 1 € par jour est un prêt souscrit pour le financement du permis de conduire, dont les intérêts sont pris en charge par l'État. Son montant est de 600 €, 800 €, 1 000 € ou 1 200 €, au choix du bénéficiaire. Il est attribué une seule fois par bénéficiaire.

Grâce à ce partenariat entre certains établissements financiers et l'État, les jeunes bénéficient de facilités de paiement tout en n'ayant pas un surcoût lié au remboursement des intérêts.

Pour qui ?

Le permis à 1 € par jour s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans qui souhaitent s'inscrire pour la 1re fois à un permis de conduire, que ce soit pour le permis B ou pour les permis A A1 ou A2.

En cas d'échec à l'épreuve pratique de conduite, il prend la forme d'un prêt de 300 € proposé pour suivre une formation complémentaire, aux jeunes ayant déjà bénéficié d'un prêt pour la formation initiale.

Comment ?

Le candidat doit choisir une auto-école partenaire du permis à 1 € par jour. Ensuite, pour que le permis à 1 € par jour soit mis en place, le dossier de demande de financement doit être accepté par l'établissement financier.

Le candidat doit donc s'adresser à un établissement financier et effectuer une demande de prêt.

  • Il doit alors fournir soit un justificatif de revenu justifiant qu'il peut rembourser la somme de 30 € chaque mois ou une caution.
  • Il est également possible que les parents se placent en tant que co-emprunteurs afin d'augmenter les chances d'acceptation du dossier. Par ailleurs, pour les candidats mineurs, la demande de prêt doit être effectuée par les parents.

Les jeunes qui ne sont pas en mesure de fournir des justificatifs financiers ou une caution peuvent également bénéficier d'une caution publique de la part d'un réseau partenariat au permis à 1 € par jour.

l'aide pour les apprentis

Pour quels apprentis ?

L’aide au financement du permis de conduire s’adresse aux apprentis remplissant les conditions suivantes :

Quelle est le montant de l’aide ?

Il s’agit d’une aide forfaitaire d’un montant de 500 euros, quel que soit le montant des frais engagés par l’apprenti.

À noter : 

Comment obtenir l’aide au financement du permis de conduire B ?

L’aide au permis de conduire doit être demandée au centre de formation d’apprentis (CFA). Le CFA communiquera à l’apprenti la démarche à suivre et le contenu du dossier :

la demande d’aide complétée et signée par l’apprenti ;

une copie recto verso de sa carte nationale d’identité ou de son passeport ou de son titre de séjour en cours de validité ;

une copie de la facture de l’école de conduite, émise ou acquittée, datant de moins de douze mois avant la demande d’aide.

L’aide de 500 euros par apprenti est financée par France compétences. Elle est cumulable avec les autres aides perçues par l’apprenti, y compris les prestations sociales.

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre centre de formation d’apprentis (CFA).